EPA Sénart : l’activité économique soutenue confirme la bonne santé et l’attractivité du territoire

By 29 janvier 2019Presse
Logo epa senart

Dans le panorama francilien, Sénart, jusqu’alors reconnu pour la maturité de son pôle logistique, poursuit sa transition vers un statut de site multisectoriel, créateur de valeur à l’entrée du Grand Paris. Les implantations 2018 et celles d’ores et déjà annoncées confirment cette tendance de fond.

Le profil des acteurs économiques qui choisissent de s’établir à Sénart évolue. Si les fonctions logistiques demeurent un élément fort du paysage (2,2 M m2), illustré encore au printemps dernier par la mise en service de la plate-forme de Coca-Cola et l’ouverture de celle de Leroy-Merlin dans quelques mois (250 emplois projetés), la diversification des activités, l’arrivée des PME et la montée en puissance du volet industriel se concrétisent.

« E-commerce, supply chain, services aux entreprises, BTP et médico-social étaient jusqu’à présent les filières majeures à Sénart. La diversification sectorielle amorcée avec l’arrivée de groupes industriels étoffe les domaines représentés : plasturgie, agro-alimentaire, menuiserie… Ces implantations s’accompagnent d’une augmentation du nombre de sièges sociaux, les opérateurs, surtout internationaux, qui choisissent Sénart décident souvent de regrouper siège social, unité de production et de conditionnement ainsi qu’espace de stockage sur un même lieu.» analyse Aude Debreil, Directrice générale de l’EPA Sénart.

Sénart accueille ainsi dorénavant les sièges sociaux de Michel Diffusion (packaging), Peltrax (BTP) ainsi que les sièges France du suédois Assa Abloy et de l’israélien Plasson. En 2019, ils seront rejoints par le siège Europe du japonais Iris Ohyama.

Par ailleurs, 19 entreprises viennent d’annoncer avoir choisi Sénart pour leur future implantation et comptent finaliser leur acquisition foncière en 2019. Le territoire séduit les porteurs de projets grâce à trois pincipaux facteurs : l’ampleur du foncier disponible immédiatement (250 hectares), l’attractivité de son coût et sa localisation sur le ring du Grand Paris.

Ces atouts, complétés par la réactivité d’un interlocuteur dédié, l’EPA Sénart, et la qualité des infrastructures, expliquent l’évolution du profil des acteurs économiques et l’augmentation du nombre de projets lancés en blanc en bureaux (cf. Racines Carré de Sopic) et en logistique (33 500 m2 de LaSalle Investment).

Ce sont les ouvertures, au printemps prochain, du Pôle Santé (futur équipement structurant à l’échelle de Grand Paris Sud) et de l’agence régionale de l’URSSAF au sein du Carré Sénart ainsi que l’arrivée de BioBank qui expliquent, en partie, l’essor du secteur médico-social.

Vague d’implantations

2018

  • Ouverture de 6 nouveaux sites, 220 emplois créés
  • 5 sites en chantier, 650 emplois projetés
  • 17 entreprises int acquis des terrains pour s’implanter, 900 emplois projetés

2019

  • 19 entreprises ont déjà choisi Sénart et comptent finaliser l’acquisition de leur terrain
  • 560 emplois à terme