Gants jetables, gel hydro-alcoolique, masques… Pour continuer à accueillir et accompagner les personnes sans-abri du quartier d’affaires, Le Réseau Solidarité La Défense et Paris La Défense lancent un appel aux dons qui vise à acquérir différents matériels de protection et permettre la continuité d’activité des associations. Paris La Défense, l’Etablissement public en charge de l’aménagement et de la gestion du quartier d’affaires, a d’ores et déjà débloqué une subvention exceptionnelle de 10 000 €, qui vient en complément du soutien financier qu’elle apporte tout au long de l’année au réseau.

Le Réseau Solidarité La Défense regroupe cinq acteurs associatifs clés luttant contre la grande précarité dans le quartier d’affaires : La Maison de l’Amitié La Défense, l’Association du Site de La Défense, Entourage, La Cloche et le Chainon Manquant. Les fonds collectés permettront notamment de ré-ouvrir de façon pérenne La Maison de l’Amitié, qui avait dû fermer en raison du manque de matériel adapté. La Maison de l’Amitié accueille quotidiennement les personnes en grande précarité.

L’appel aux dons lancé vendredi 27 mars permettra :

– D’acheter du matériel de protection sanitaire (gants, masques, gel hydro-alcoolique…),

– D’assurer des prestations de nettoyage spécialisées pour la désinfection des espaces de la Maison de l’Amitié,

– D’assurer la continuité des activités du réseau (notamment des maraudes) et renforcer l’aide alimentaire (achat de 3 000 litres d’eau ainsi que de la nourriture à distribuer aux sans-abri),

– La conception et l’impression de dispositifs d’information et de sensibilisation sur les gestes barrières pour les sans-abri.

« La subvention exceptionnelle que nous avons débloquée est nécessaire pour que les associations du territoire puissent continuer à soutenir les personnes en grande précarité. Les enjeux sont majeurs. Il faut que les permanents et bénévoles puissent continuer à travailler et offrir le soutien nécessaire à ces populations fragilisées et isolées. J’appelle les entreprises, salariés, habitants… et tous ceux qui peuvent aider, à faire preuve de générosité. La solidarité est essentielle dans les circonstances que nous connaissons aujourd’hui. Montrons que nous ne sommes pas seulement un quartier d’affaires mais aussi un quartier de vie solidaire et engagé. » commente Marie-Célie Guillaume, Directrice générale de Paris La Défense.

Lien vers la plateforme de crowdfunding

 

Le Réseau Solidarité La Défense place la solidarité au cœur de ses actions et vise à aider les personnes vivant dans des situations de grande pauvreté et d’exclusion sociale.

–  La Maison de l’Amitié La Défense, association loi 1091, est née à l’initiative d’une femme, Geneviève Gazeau et de salariés d’entreprises de La Défense. L’association va à la rencontre des personnes en situation de grande précarité et isolées qui vivent ou passent à La Défense. Souhaitant recréer du lien social, promouvoir et concrétiser la solidarité entre tous, l’association apporte un premier accueil inconditionnel aux personnes, en développant des relations entre les bénéficiaires, les bénévoles – salariés des entreprises riveraines et habitants -, et en proposant un accompagnement social et global, et mène des maraudes régulières sur le territoire. C’est elle qui coordonne le Réseau Solidarité La Défense.

– Club de prévention spécialisée, l’Association du Site de La Défense (ASD) intervient auprès d’un public de 11 à 25 ans, des jeunes qui font face à des ruptures familiale ou scolaire. Avec des travailleurs sociaux, l’ASD mène un travail de rue quotidien, pour aller à la rencontre des jeunes sur le territoire. Ils proposent également un accueil, des activités pédagogiques et un accompagnement social.

– À la rue, c’est l’isolement qui déshumanise : pour favoriser les rencontres et créer du lien social, l’association Entourage encourage les citoyens à « oser la rencontre » avec leurs voisins SDF. Grâce à l’application Entourage, les voisins peuvent agir ensemble (organiser une collecte de produits d’hygiène pour les femmes de la rue, dons de vêtements…). Deux ans après sa sortie, 62 000 personnes ont rejoint le réseau et créé plus de 5 300 actions de solidarité.

– Le Carillon est le premier projet de l’association loi 1901 La Cloche. C’est un réseau de solidarité visant à améliorer le quotidien des personnes à la rue, tout en luttant contre leur isolement. Chacun, peut, par de petits gestes, agir pour le bien de tous. Fondée en 2014, l’Association La Cloche vise à changer le regard porté sur le monde de la rue et encourage le « faire ensemble » entre voisins avec ou sans domicile, pour construire une société plus inclusive. Le Carillon est un réseau de solidarité local entre habitants avec et sans domicile et commerçants, qui facilite le quotidien des personnes sans domicile et lutte contre leur isolement.

– Moins de gaspillage, plus de partage ! L’association Le Chaînon Manquant, fondée en 2014, crée le lien entre ceux qui ont trop de nourriture et ceux qui en ont besoin, en mettant l’accent sur les produits frais. L’association invite les acteurs de la restauration (collective, événementielle …) à donner leurs surplus plutôt que de les jeter, afin de venir en aide aux personnes en situation de précarité alimentaire. Elle collecte les produits alimentaires puis les redistribue immédiatement, dans le respect de la chaîne du froid, aux structures d’accueil à proximité.

Contacts

 

 

Agence Treize Cent Treize – Service de presse

Aurélie CARON
Alain N’DONG
T +33 (0)1 53 17 97 13
[email protected]treizecenttreize.fr