Hemisphere et un fonds institutionnel américain acquièrent un portefeuille d’immeubles de bureaux dans l’Est parisien

Par 26 juin 2019 4 juillet 2019 Presse

Hemisphere et un fonds institutionnel américain viennent d’acquérir trois immeubles de bureaux en seconde couronne Est, totalisant plus de 23 500 m2 et 459 places de parking. Proches les uns des autres, ces immeubles sont situés dans le pôle d’affaires de Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis), marché tertiaire mature qui affiche aujourd’hui un regain de dynamisme.

Hemisphere et un fonds institutionnel américain ont investi dans un portefeuille d’immeubles de bureaux existants dans le quartier d’affaires de Noisy Mont d’Est à Noisy-le-Grand. Ces actifs s’élèvent au cœur d’un quartier associant bureaux et commerces, desservi par le RER A (à 450 m des immeubles) et bordé par l’autoroute A4, secteur qui fait l’objet d’un programme de renouvellement urbain afin de consolider son attractivité. Le portefeuille, composé des immeubles Mercure, Uranus et Maille Nord IV, est actuellement loué à hauteur de 75 % auprès de 12 locataires, essentiellement issus du CAC 40, du SBF 120 ou du secteur public.

Mercure est un immeuble de bureaux de sept étages avec deux niveaux de parking (102 emplacements) en infrastructure, développant 6 115 m². Livré en 2005, il est loué à 94 %.

Uranus est un ensemble de bureaux de cinq étages avec deux niveaux de parking en sous-sol (147 places voiture et 25 emplacements moto), totalisant 6 857 m². Achevé en 2006, il est loué à 91 %.

Maille Nord IV est un immeuble de neuf étages de 10 555 m² avec deux niveaux de parking en sous-sol (65 emplacements), disposant par ailleurs de droits portant sur 120 places au sein d’un parking voisin. Ce bâtiment de 1995, récemment rénové, est loué à près de 60 %.

En investissant à Noisy-le-Grand, Hemisphere se positionne au cœur d’un marché d’environ 450 000 m2 de bureaux, qui s’est imposé dans le paysage francilien en fidélisant de grands utilisateurs historiques. Sa connexion, via le RER A, à la gare de Lyon, au cœur de la capitale et au quartier d’affaires de Paris La Défense, en fait un pôle tertiaire majeur à l’échelle de la région, dont l’accessibilité sera renforcée par la mise en service de trois lignes du Grand Paris Express à deux minutes en RER de la station desservant les immeubles acquis. Ces bâtiments, loués auprès de sociétés de premier ordre, vont faire l’objet de travaux pour valoriser leurs parties communes et notamment les halls. Les partenaires se déclarent confiants quant aux perspectives de commercialisation des espaces résiduels vacants.

Hemisphere était accompagné pour cette acquisition par l’étude LeBreton George V, Gide, Racine, Théop et Humakey.