Le Groupe Arcange livre la première tranche d’un actif mixte parisien restructuré

By 7 janvier 2019Communiqués de presse

Toujours très actif dans la valorisation d’immeubles au potentiel non exploité, le Groupe Arcange achève la restructuration d’un immeuble du 10e arrondissement parisien. Cette opération de rénovation-extension, véritable cas d’école illustrant le savoir-faire de la foncière-opérateur, l’autorise à procéder à une vente à la découpe qui débute à un rythme soutenu.

Par le biais du fonds Arcange Active Pierre développé en collaboration avec la banque Neuflize OBC, le Groupe Arcange a acquis en 2014, auprès d’une indivision, le 3 rue Martel (Paris 10), un immeuble de 31 logements disposant de commerces en rez-de-chaussée. S’élevant sur cinq étages autour d’une cour intérieure, les deux corps de bâtiments le composant totalisaient 1 466 m².

Convaincu des potentialités de cet actif, le Groupe Arcange a lancé en août 2016 d’importants travaux avec le concours de Philippe Moulin (O’Zone Architectures). L’immeuble d’abord occupé, les travaux ont été phasés puis fondés sur une rénovation lourde de la structure globale du bâtiment, une surélévation d’un étage, une réhabilitation des appartements, une valorisation des parties communes accompagnées de la pose d’un ascenseur et d’une végétalisation de la cour intérieure. La première tranche de l’opération – le bâtiment rue – vient d’être livrée. 247 m² ont été loués en rez-de-chaussée auprès d’un commerce de restauration et les appartements en étages ont immédiatement été vendus. Avant l’achèvement du chantier, le Groupe Arcange procède d’ores et déjà au lancement de la commercialisation des appartements situés dans le bâtiment cour, dont la livraison est annoncée pour mai 2019, soit 18 logements de 20 à 80 m² et dont les valeurs oscillent entre 11 500 et 12 700 €/m².

« Le repositionnement d’actifs sous-exploités est une composante essentielle de notre core business. Nous avions identifié en cet immeuble une pépite qui devait être retravaillée pour libérer son plein potentiel. Avec un niveau de gamme rehaussé, nous pouvons séduire une clientèle prête à investir dans un bel immeuble rénové dans le quartier des Petites Écuries, à proximité des grands boulevards. La vente rapide de tous les appartements de la tranche 1 nous conforte dans notre logique et notre stratégie de valorisation. La commercialisation de la tranche 2, qui débute actuellement, devrait bénéficier de cette dynamique. » explique Frédéric Nathan, co-fondateur du Groupe Arcange et Président d’Arcange Property Management.