Skip to main content

Le groupe immobilier international Hines a annoncé, hier, viser zéro émission nette de carbone opérationnel d’ici 2040.[1] Le carbone opérationnel correspond aux gaz à effet de serre émis lors de l’usage d’un bâtiment. Hines entend respecter cet objectif en réduisant ses émissions grâce aux technologies renouvelables et sans acheter de crédits carbone car leurs bénéfices peuvent s’avérer difficiles à quantifier. En investissant ainsi massivement dans les initiatives écoresponsables pour l’ensemble de son portefeuille (1 530 immeubles dans 285 villes réparties au sein de 28 pays), le groupe entend accélérer sa contribution dans la lutte contre la crise climatique mondiale.

 

En rejoignant l’initiative Science Based Targets, qui fournit aux entreprises une feuille de route claire pour réduire leurs émissions conformément à l’Accord de Paris, et en adoptant des outils exclusifs et des pratiques innovantes, Hines compte s’imposer en leader du développement durable dans le secteur immobilier, responsable de près de 40 % des émissions mondiales de carbone liées à l’énergie.[2] Pour atteindre cet objectif fondé sur des donnéesscientifiques, Hines prévoit de réduire les émissions de l’ensemble de son portefeuille en électrifiant les systèmes alimentés par des combustibles fossiles au sein de ses bâtiments et en s’appuyant sur des principes circulaires pour réduire le gaspillage énergétique et accroître les performances de ses systèmes, ainsi qu’en promouvant les énergies renouvelables sur et hors site. Hines finalise actuellement des accords de partenariat afin de fournir des données permettant lesuivi de sa consommation énergétique et de la réduction de ses émissions.

 

« Alors que les conséquences du changement climatique sont de plus en plus perceptibles dans notre quotidien, l’immobilier se doit de reconnaître l’existence de ce problème et de prendre des mesures sérieuses pour réduire ses émissions de carbone. », souligne Jeff Hines, président et co-CEO de Hines. « En visant zéro émission nette de carbone opérationnel sans compensation, Hines souhaite aller plus loin en matière de durabilité et investir dans un plan conçu pour donner des résultats tangibles et significatifs. »

 

Hines vient récemment de publier son rapport Environnemental, Social et de Gouvernance (ESG) 2021, qui met en exergue les actions mises en place pour ses actifs immobiliers à travers le monde. Dans ce rapport, Hines témoigne des efforts actuellement développés pour réduire ses émissions, avec comme exemples 555 Greenwich, à New York, ou encore à l’aer à Munich. Si Hines devra certes poursuivre ses actions et devenir encore plus ambitieux pour atteindre son objectif zéro émission nette, le groupe est en bonne voie et a déjà sensiblement progressé en faveur d’un avenir bas carbone.

 

555 Greenwich devrait devenir le premier projet de bureaux à New York disposant d’une infrastructure énergétique circulaire. En effet, force est de constater que les systèmes traditionnels évacuent de la chaleur en permanence, dépendent profondément des combustibles fossiles pour en produire et rejettent donc des polluants dangereux dans l’atmosphère. 555 Greenwich est un bâtiment équipé de pieux géothermiques, de dalles à chaleur radiante, d’un circuit d’air extérieur spécifique ainsi que d’un système de chauffage 100 % électrifié pour réduire ses émissions de carbone et améliorer le confort de ses usagers. D’après les simulations réalisées, 555 Greenwich réduira son carbone opérationnel de 45 %, sa consommation d’électricité de 25 % et économisera 3 millions de litres d’eau par an, soit deux fois plus que les objectifs carbone fixés par la ville de New York d’ici 2030.

 

En 2020, le fonds HEVF 2 (Hines European Value Fund 2) a acquis Fritz9 à Neuperlach, un pôle de Munich qui accueille aujourd’hui plusieurs entreprises fonctionnant à l’énergie verte. L’idée est de créer un complexe de bureaux innovant et multi-usage, relié à la ville, pour séduire des entreprises-locataires ainsi que les jeunes professionnels. Hines travaille sur un nouveau plan pour faire évoluer le bâtiment vers un usage mixte bureaux-logements. Le groupe souhaite rénover et transformer le deuxième bâtiment du site, aer, en bureaux performants de haute qualité. L’équipe en charge du projet privilégie plusieurs initiatives ESG qui sont en adéquation avec la stratégie du fonds HEVF 2, et notamment : la rénovation et l’utilisation de matières recyclées dès que possible, la construction en bois et hybride pour réduire le carbone incorporé, le recours à l’énergie géothermique et à l’électricité verte pour optimiser les opérations quotidiennes et l’intégration de verdure en intérieur afin d’améliorer naturellement la qualité de l’air et le bien-être des résidents. aer vise le zéro émission nette à l’issue de sa rénovation, en 2023. Le bâtiment sera « smart ready » et doté de compteurs intelligents pour permettre aux locataires d’évaluer et de gérer leur consommation énergétique, grâce à une application imaginée par Hines en Allemagne.

À propos du groupe Hines

Fondé en 1957, Hines est un acteur global privé de l’investissement immobilier, présent dans 285 villes à travers 28 pays. Les actifs sous gestion gérés par Hines totalisent environ 90,3 milliards de dollars¹. En outre, Hines supervise aujourd’hui 373 actifs immobiliers pour le compte de tiers, représentant 10,6 millions de mètres carrés. Depuis sa création, le groupe a construit, rénové ou acquis 1 530 projets, totalisant près de 47,5 millions de mètres carrés. Hines compte actuellement 198 projets en développement dans le monde. Expert reconnu en termes d’investissement pour tous types d’actifs immobiliers quel que soit le niveau d’exposition, pionnier sur le plan de l’engagement en matière de développement durable, le Groupe Hines figure aujourd’hui parmi les leaders mondiaux de l’immobilier.

¹ Au 31 décembre 2021

Any ESG or impact goals, commitments, incentives or initiatives referenced in any public information, reporting or disclosures published by Hines are not being promoted and do not bind any investment decisions made in respect of, or the stewardship of, any funds managed by Hines for the purposes of Article 8 of Regulation (EU) 2019/2088 on sustainability-related disclosures in the financial services sector. Any measures implemented in respect of such ESG or impact goals, commitments, incentives or initiatives may not be immediately applicable to the investments of any funds managed by Hines and any implementation can be overridden or ignored at Hines’ sole discretion.

[1] L’objectif zéro émission nette exclut les bâtiments ou activités de gestion intégrée des infrastructures pour lesquels Hines n’exerce aucun contrôle opérationnel. Pour en savoir plus, rendez-vous sur notre site Web.

[2] Science Based Targets, Buildings https://sciencebasedtargets.org/sectors/buildings.